“Mieux vaut un petit feu qui chauffe, qu’un grand feu qui brûle.”

Rowland Walkins

On se pose souvent la question de l’incidence d’un point de chaleur tel qu’un insert ou une cassette à bois sur le cuir ou le tissu d’un canapé. Il est important effectivement de rester prudent. Dans le cas d’un salon cuir, étant donné que c’est une matière naturelle, il faut éviter de dessécher la surface avec une chaleur trop vive. Un radiateur ne posera pas de soucis majeur, même s’il est fort utilisé. C’est une chaleur plus diffuse qu’un feu ouvert. Il sera cependant nécessaire d’hydrater le cuir plus régulièrement pendant les périodes d’utilisation, avec, soit une petite peau de chamois légèrement humidifiée ou un lait spécifique pour le cuir. Dans le cas d’une chaleur plus directe telle que le poêle à bois ou le feu ouvert, nous vous conseillons de placer un élément coupe-feu entre le salon et la source de chaleur. Un porte journal peut jouer ce rôle de pare-feu et absorber le gros de la chaleur. Il est très important de laisser une distance confortable de minimum 70cm à 1 mètre pour garantir la longévité du recouvrement. Là encore, adapter l’hydratation du cuir en fonction de l’importance de la période de chauffe.

Pour les salons tissus, vous pouvez reprendre les mêmes conseils. Une chose cependant très importante à prendre en compte est la constitution du tissu. S’il s’agit d’un tissu à forte proportion synthétique, nous vous recommandons d’éviter la proximité d’un feu ouvert et donc le risque d’avoir une braise qui pourrait trouer le support. Les mousses des salons sont actuellement anti-feu mais un trou peut se former et endommager votre canapé.

Le cuir quant à lui ne brûle pas, il se dessèche sous l’action de la braise ou du feu directement. Il est alors impossible de le régénérer. Soyez donc prudent en respectant ces quelques conseils simples qui vous permettront d’utiliser votre salon en toute sécurité.

Découvrez notre large gamme de salon cuir et tissus en visitant notre boutique en ligne.